Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 avril 2006 3 05 /04 /avril /2006 16:43

Tabarka (tunisie) km 3158

j'envoie ce courrier de tunisie , je suis à Tabarka; je pensais rester plus longtemps en Algérie mais la dernière partie dans ce pays m'a été pénible .

Commençons par le commencement ; En arrivant en Algérie , j'étais au courant des gros problèmes de terrorisme qui sévissaient dans tout le pays durant les années 90 , bien entendu il reste des séquelles de cette période .A partir du 27 mars , j' ai senti une pression grandissante de la part des autorités algériennes . Le 27 mars à 22heures à Lakhdaria , un policier viens me questionner sur le but de mon voyage et demande mon itinéraire .Le 29 mars ,avec  l'autorisation des gardes du parc national j'entame la traversée à vélo de la partie sud du massif du Djurdjura , la route est fermée pour les voitures , mais avec le vélo ça passe ,difficilement , mais ça passe . Aprés une quinzaine de kms je suis repris par les militaires qui m'expliquent  , pour ma sécurité , qu'il est  plus que préférable de rebrousser chemin; je me retrouve dans un 4*4 coincé par deux militaires bien armés . La police de Bouira prend le relais , l'inspecteur chargé des étrangers me fait comprendre de ne pas m'aventurer en montagne , il y aurait encore des terroristes .Pour ma sécurité ,  il me recommande de lui donner un itinéraire précis jusqu'à la frontière tunisienne ;sachant qu'il m'oblige à emprunter les nationales , le choix n'est pas énorme. Cet enquêteur fera en sorte que les wilaya(départements) soient au courant de mon passage.

Le 30 mars à 2heures du matin , la police viendra frapper à la porte de ma chambre d'hotel , je  n'ouvrirais pas

Le 31 mars et 1er avril:  J'arrive le 31 mars à El milia ou Mila , j'ai l'impression que le contact passe bien avec le jeune responsable de l 'hotel , mais c'est un leurre , il m'offre la 2ème nuit seulement pour mieux contrôler mes faits et gestes , vous allez me dire que je deviens parano , mais des preuves formelles confortent cette idée. Tout d'abord , il me propose la chambre face à la reception pour  surveiller mes allers et venues ,; à chaque fois que je sors de l'hotel, il passe un coup de fil à la police , d'ailleurs le 1er avril la police me trouvera facilement au local internet pour m'interoger . Pendant le tchate avec Mireille , la conversation est vue par une tiers personne , je le sentais , j'ai donc fait un test en parlant de la soumission des femmes dans le pays , c est un sujet qui fache, et là comme par hasard mon ordi s' est éteind , seulement le miens; quelques instants plus tard , j'appelle Mireille au téléphone pour lui expliquer la situation ; j'apprends un peu plus tard que Mireille à reçu deux coups de fils anonymes une poignée de secondes aprés mon appel.

Le 2 avril: 6 heures du matin , je vais commencer ma journée de vélo ; comme prévu , le gérant signale mon départ à la police .Je leur dis que je pars à Skikda , soit 100kms , mais ce jour là j'en ferais 190 jusqu'à Annaba et 125 kms le lendemain  pour me retrouver en Tunisie .J'en avais marre de cette liberté surveillée .

Je veux bien croire qu'il y ait des problèmes d'insécurité, mais toutes ces précautions n'étaient sûrement pas faites pour ma sécurité , mais plutôt pour leur sécurité .

Malgré cela , j'ai   rencontré des personnes sympas et acceuillantes , vu des jolis paysages . Je garderai une image positive  de la population algérienne et de son décor naturel , mais je crains que le manque flagrant d'ouverture des autorités  ne freinent voire ne bloquent la venue du touriste dans cette partie du maghreb.

Pour les photos veuillez patienter quelques jours

à bientôt

gilles

n'hésitez pas à m'envoyer des mails directement sur mon courrier hotmail, en espérant que les services secrets n ' en décident autrement ah, ah , ah

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gilles alberty - dans gillesveloalberty
commenter cet article

commentaires

Samia Djedaï 16/06/2006 15:10

Salut Gilles,Je suis vraiment atterrée par ce que tu racontes sur l'Algérie...nous gardions espoir, nous les enfants d'immigrés algériens, un jour, de pouvoir profiter de ce beau pays mais je crois qu'il faudra du temps, n'est-ce pas ? La Tunisie et le Maroc avancent considérablement en matière d'ouverture mais en Algérie apparemment y'a des soucis...en tout cas merci Gilles et bonne route, à bientôt sous le ciel de France pour que tu nous racontes tout çà de vive voix !Samia

emilie 06/04/2006 17:35

Juste un petit coucou pour te dire que je suis ton voyage avec attention.
Ca m'a assez étonné ce que tu racontes sur l'Algérie et "leurs mesures de sécurité", j'avais pas senti à ce point là cette surveillance de tous les instants.
Moi je pars au Guatemala jeudi prochain enfin !!!
Bon courage à toi et profite bien
Gros bisous
Emilie

leticia 05/04/2006 18:23

wow!! je t'ai  imaginé comme  gilles bond 007 l'agent secret avec le vélo le plus rapid de l"orientFais attention à toi quand même!!Gros bisous leticiaps j'attends les photos avec impatiente ;)

Articles Récents

Liens