Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 15:31

Osh (kirghystan) km 10 877

LE JOUR LE PLUS LONG EN OUZBEKISTAN ....ET POURTANT SEULEMENT 23 KMS !!!

C' était le 25.08 ...une journée qui commençait très bien. On avait campé  à plus de 2000 m dans un cadre magnifique. Tranquillité totale...1 seul tracteur en 14h. Diner et petit déjeuner avec le paysan qui avait dormi aussi là pour surveiller son foin. A 8h30 nous poursuivons notre grimpette de 16 kms pour arriver à 3000 m , nous rencontrons 2 jeunes bergers qui nous confirment que nous sommes sur la bonne route...puis 7 kms de descente. On longe depuis la veille la chaine montagneuse qui sépare l Ouzbekistan du  Tadjikistan et selon notre carte nous traversons le parc national de Zamin. Soudain, surprise ...une barrière, un poste de militaires....surprise pour eux aussi car notre arrivée est discrète. L'un d entre eux arrive en courant sans oublier de prendre son arme puis il nous demande passeport ??? appareil photo ?? voiture ??? Il utilise son  talkie- walkie puis il nous informe que le commandant va arriver en camion. Pendant ce temps nous lui demandons si c est la bonne route, si on reste bien côté ouzbek...réponse "oui, mais chut ..zone secrète ". Le commandant arrive très rapidement avec plusieurs militaires , ils chargent nos vélos et nous disent qu ils nous emmènent 1 km plus loin....on se sent rassuré un court instant car quelques minutes après le départ on nous bande les yeux. Puis 500 m de piste , on s 'arrête, on descend du camion (toujours les yeux bandés). On se retrouve dans un édifice ou l on retrouve la vue, ils laissent nos vélos dans le couloir et nous font rentrer dans une pièce vide...on commence à plus que s inquieter...on imagine le pire mais on réagit vite en demandant nos vélos et la porte ouverte...ok.
Nous resterons 4h entre  ces 4 murs.....tout d abord nous déballerons nos affaires 1 par 1 puis les étalerons par terre. Les choses confisquées ( cds photos et cartes géographiques ). Le commandant note beaucoup de choses, il compte notre argent etc  Après ces efforts, on nous offre à manger. Puis retour aux questions ( toujours en russe ) et aux differents formulaires à remplir et à signer. On nous signale qu on va nous emmener en camion militaire au poste de police le plus proche ( Zamin , 60 kms )...on nous dit aussi que 3 estoniens surpris devant la barrière un mois auparavant on été reconduits chez eux directement. A 16h départ, 17h arrivée au poste de police avec encore 3h non -stop de questions ridicules mais cette fois-ci avec un traducteur ( prof de français à l alliance française de Tashkent ) . Gilles répond avec une patience infinie ...Pourquoi avez vous pris telle photo ? Et celle là ? Quel est le nom du resto ? Combien de photos depuis tel village ? Combien de photos en tout ? Nom des personnes sur les photos..Pourquoi avoir pris telle route ? Visiblement ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre ce que font des touristes hors de Bukhara et Samarcande. On les menace plusieurs fois de vouloir appeler l ambassade , ça les calme 2 mn mais de toute façon on n a pas de tél. Bref, au bout de 3h ils nous redonnent nos objets suspects et nous demandent de payer une amende pour avoir découvert la zone secrète nationale. On leur dit NON...on se moque de cette
zone, on ne la cherchait pas et en plus ce sont les militaires qui nous ont fait franchir la barrière. En voyant qu on allait s' éterniser , on décide de payer les 10.800 soums par personne ( environ 10 dollars ) mais on leur précise que c est injuste et qu il faudrait peut être penser à mettre des panneaux ( 1 seul 1 km avant la barrière et en ouzbek ! ). Finalement le commissaire  nous redonne notre argent , nous fait la morale....il ne veut plus nous revoir dans cette zone .(.la leçon est comprise ) . Il nous demande un autographe en souvenir et nous prend en photo avec son portable. Il est déjà 20h, il fait nuit. Ils appellent un mini- bus qui nous conduira à l hôtel le plus proche..60 kms. Cette terrible journée n effacera heureusement pas les autres souvenirs, les excellents moments passés avec les ouzbeks, les accueils toujours très chaleureux et spontanés.....mais nous ne l oublierons pas de si tôt !

texte ecrit par Mireille

photos prises dans les dernieres 12heures avant l interpellation, elles ont failli etre detruites ...

photo1et 5 campement a 2000m d altitude

photo 2 et 9 fils du paysan preparant le the , feu prepare avec bouse de vache

ph3 foin du paysan ouzbek

ph4 le fils partant dans la vallee chercher de l eau

ph7 le fameux paysan au petit dej , the et pain rassi

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by gilles alberty - dans gillesveloalberty
commenter cet article

commentaires

Leticia 12/09/2006 12:49

Bonjour Gilles et Mireille,
Ca faisait longtemps que je ne recevait pas les actualisations de votre blog. Je suis ravie de les revoir.
a chaque fois que je rgarde vos aventures il me reste une question: comment faites-vous pour tenir le coup?
Rouler à 45°C puis se faire arrêter par les militaries de temps en temps, puis avoir le courage de continuer comme si de rien était, ce n'est pas donné à tout le monde.
Félicitations tous les deux! et bonne continuation!

serge 06/09/2006 20:18

 de bien belles photos en tout les cas dans cette période de rentrée
 et elle sont certainement rares!
  merci encore gilles

Articles Récents

Liens