Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 12:58
 
notre refuge , ou les 6 derniers touristes cherchaient un moyen de quitter la ville




  -Mais Gilles , pourquoi as tu voulu reprendre le cours de ton voyage a Srinagar (Inde)?
   -Pourquoi ?!! parce que lorsque tu regardes sur la carte , le pamir tadjik n est pas tres loin du cachemire, entre les deux il y a seulement une langue de terre afghane et le cachemire pakistanais ; voila pourquoi ; parce que je voulais le moins possble avoir une rupture de culture , de tradition , de religion...

   -Mais as tu vu dans quel piege tu es tombe?
   -Oui , je savais qu il y avait des tensions plus ou moins fortes depuis des decennies, et sans le savoir , j ai aterri la veille d un couvre feu.

   -Sais tu ce que c est un "couvre feu"?
   - Oui , depuis le 23 aout  2008 je connais un peu mieux la definition du mot "couvre feu"; c est l impossibilite de sortir dans la rue , ce sont les chiens errants qui du haut de leur monticule de detritus regardent les militaires qui prennent place dans la vile , ils arretent le peu de vehicules grace aux barricades de barbeles ; derriere ce rideaux de militaires l ont voit au second plan d autres rideaux , ceux de fer des echoppes qui sont tous baisses ; Ce sont aussi les habitants qui essaient coute que coute de trouver de la nourriture quit a y perdre leur vie ; Ce sont les medias qui diffusent de fausses informations ou qui n en diffusent pas du tout ...

   -As tu calcule le risque que tu prenais pour quitter la ville?!!
   -Non , pas vraiment , mais apres 5 jours d emprisonnements , je voulais retrouver ma liberte de mouvements, le mouvement pour moi et ma facon de m exprimer , la seule possibilite etait de rejoindre l aeroport a velo et de prendre un avion vers Leh de preference, pour cela il a falu que je m explique tous les 300 metres au points de controles militaires

   -Mais tu n avais pas de laisser passer , pas de ticket d avion , ni de reservation, tes chances etaient faibles .
   -Je sais , je n ai jamais autant souris , jamais autant serrer la main , jamais autant fermer ma g---le devant les militaires en armes et mon souffle etait court , mon coeur battait la chamade .

   -Finalement , comment t es tu senti apres cette traversee inconsciente de 15kms
  -Et bien 1 heure apres cette nouvelle experience , mon coeur battait toujours la chamade , j avais toujours le souffle court ,ce n etait plus du au couvre feu mais plutot a l altitude , puisque j etais a Leh , au centre du Ladakh et a 3600metres d altitude , L aventure comme je l entends peut reprendre son cours...



Lac Dal...bien calme




c est la vue que j avais de mon auberge ,le lendemain ce sont les militaires qui prendront place





il n y a plu que quelques barques qui circulent sur le lac Dal


les rideaux de fer se ferment petit a petit , pour ne plus se rouvrir durant mes 5 jours passes dans le couvre feu



passerelle au bord du lac dal , seul endroit ou l on pouvait se deplacer , l armee ne s aventurait pas dans ce quartier


arrivee a leh...

Partager cet article

Repost 0
Published by gilles alberty - dans voyage a velo
commenter cet article

commentaires

gloria 10/11/2008 03:33

Sin duda eres un hombre bueno, pues sigues rodando sin que los malos te molesten. gracias por Cachemira

olivier 08/10/2008 23:39

salut gilles,Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.C'est dommage que le danger soit chose au fond si dangereuse, sans quoi on s'y jetterait rien que pour éprouver cette joie puissante qui accompagne la délivrance.bravo tu est un grand aventurier !!!!olivier

louis 24/09/2008 07:58

"Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" selon Nietzsche. Voilà c'est cela aussi de se frotter à la réalité du monde. Bientôt le Népal, la situation s'est pacifiée maintenant et le pays te réserve de belles surprises. Louis

serge 22/09/2008 12:49

a l'opposé de ton aventure, on imagine la brutalité pour toi d'atterrir dans un tel piège et on sent ta voix qui en tremble encoreCela fera parti de ton voyage mais vivement d'autres pages

audrey 22/09/2008 12:41

merci pour toutes c explications.on arrive un tout petit peu à se mettre à ta place.et bien pour ce coup là j'aime pas du tout!!!bonne suite sur la route gros bisous ta soeurette

Articles Récents

Liens